Dernières nouvelles par villes

Montréal
Montréal
Dernières nouvelles
Barcelona
Barcelona
Dernières nouvelles
Buenos Aires
Buenos Aires
Dernières nouvelles
Mexico
Mexico
Dernières nouvelles
San Francisco
San Francisco
Dernières nouvelles
Tokyo
Tokyo
Dernières nouvelles
Afrique du Sud
Allemagne
Argentine
Australie
Autriche
Belgique
Biélorussie
Brésil
Bulgarie
Canada
Chili
Chine
Colombie
Corée du Sud
Danemark
Équateur (pays)
Espagne
États-Unis
Finlande
France
Ghana
Grèce
Guatemala
Honduras
Hongrie
Inde
Iran
Islande
Israël
Italie
Japon
Kenya
Liban
Lituanie
Luxembourg (pays)
Maroc
Mexique
Mozambique
Nicaragua
Norvège
Pays-Bas
Pérou
Pologne
Portugal
Roumanie
Royaume-Uni
Russie
Serbie
Suède
Suisse
Syrie
Trinité-et-Tobago
Tunisie
Turquie
Uruguay
Venezuela
Viêt Nam
Zambie
Barcelona
Buenos Aires
Dubai
Montréal
Mexico
San Francisco
Tokyo
filter par éditions
toutes les éditions
filtrer par année
Le réseau MUTEK
filtrer
Réseau
Artistes
Découvrez les artistes MUTEK

Festival international de créativité numérique et musiques électroniques

Pour Steffi, la techno à l’état pur est presque une religion. Ce n’est sans doute pas pour rien que l’artiste néerlandaise désormais basée à Berlin occupe l’enviable position de DJ résidente du mythique Panorama Bar de la capitale allemande depuis bientôt dix ans. Le dernier album complet de Steffi, Power of Anonymity (2014) paru sur l'étiquette Osgut Ton du club Berghain, fait suite à son EP Scrapers (2012) et son album Yours & Mine (2011) sur le même label et incarne la magie de l’immersion en club tout en mettant en relief son goût astucieux pour sélectionner les bons morceaux, tel qu’en fait foi Panorama Bar 05, son premier album en DJ mix. Steffi gère en parallèle ses propres étiquettes de techno underground, Klakson et Dolly, et collabore en studio avec Lucretio et Marieu (The Analogue Cops) sous le vocable Third Side. En tant que productrice, son nom n’a fait que gagner en popularité ces dernières années et MUTEK est fier de présenter son premier set live en Amérique du Nord qui, comme l'album dont il est issu, propose, selon le critique Philip Sherburne de Pitchfork, "une véritable classe de maître dans ce tour de passe-passe que nous appelons techno ».

Liens