Dernières nouvelles par villes

Montréal
Montréal
Dernières nouvelles
Barcelona
Barcelona
Dernières nouvelles
Buenos Aires
Buenos Aires
Dernières nouvelles
Mexico City
Mexico City
Dernières nouvelles
San Francisco
San Francisco
Dernières nouvelles
Tokyo
Tokyo
Dernières nouvelles
Afrique du Sud
Allemagne
Argentine
Australie
Autriche
Belgique
Biélorussie
Brésil
Bulgarie
Canada
Chili
Chine
Colombie
Danemark
Équateur (pays)
Espagne
États-Unis
Finlande
France
Ghana
Grèce
Honduras
Hongrie
Inde
Indonésie
Iran
Islande
Israël
Italie
Japon
Kenya
Liban
Lituanie
Luxembourg (pays)
Maroc
Mexique
Norvège
Nouvelle-Zélande
Pays-Bas
Pérou
Pologne
Portugal
Roumanie
Royaume-Uni
Russie
Serbie
Suède
Suisse
Tunisie
Turquie
Uruguay
Venezuela
Viêt Nam
Zambie
Barcelona
Buenos Aires
Dubai
Montréal
Mexico
San Francisco
Tokyo
filter par éditions
toutes les éditions
filtrer par année
Le réseau MUTEK
filtrer
Réseau
Artistes
Découvrez les artistes MUTEK

Festival international de créativité numérique et musiques électroniques

Alchimiste de la surface gravée, Philip Jeck utilise une multitude de tables tournantes sur lesquelles les disques précautionneusement sélectionnés attendent avec impatience que l'artiste pose avec délicatesse l'étroite pointe du stylet. Bien que parsemé de citations, le résultat se perçoit comme un vaste ensemble composite, une errance abstraite finement planifiée. Les sources disparaissent et il ne reste que l'extraordinaire pouvoir d'évocation que composent les fines et fragiles surfaces vinyliques. Comme les artistes John Cage, Karlheinz Stockhausen, Pierre Schaeffer et aujourd'hui Christian Marclay, qui utilisèrent eux aussi le vinyle et les tables tournantes dans leurs compositions, Philip Jeck ne s'impose pas comme un gymnaste des tables tournantes, mais bien comme un artiste contemporain qui reconnaît en ce support gravé une source intarissable de potentialités créatrices.