Dernières nouvelles par villes

Montréal
Montréal
Dernières nouvelles
Barcelona
Barcelona
Dernières nouvelles
Buenos Aires
Buenos Aires
Dernières nouvelles
Mexico
Mexico
Dernières nouvelles
San Francisco
San Francisco
Dernières nouvelles
Tokyo
Tokyo
Dernières nouvelles
Afrique du Sud
Allemagne
Argentine
Australie
Autriche
Belgique
Biélorussie
Brésil
Canada
Chili
Chine
Colombie
Corée du Sud
Équateur (pays)
Espagne
États-Unis
Finlande
France
Ghana
Grèce
Guatemala
Honduras
Hongrie
Inde
Iran
Israël
Italie
Japon
Kenya
Liban
Lituanie
Luxembourg (pays)
Maroc
Mexique
Nicaragua
Norvège
Pays-Bas
Pérou
Pologne
Portugal
Roumanie
Royaume-Uni
Russie
Suède
Suisse
Syrie
Trinité-et-Tobago
Tunisie
Turquie
Uruguay
Viêt Nam
Zambie
Barcelona
Buenos Aires
Dubai
Montréal
Mexico
San Francisco
Tokyo
filter par éditions
toutes les éditions
filtrer par année
Le réseau MUTEK
filtrer
Réseau
Artistes
Découvrez les artistes MUTEK

Festival international de créativité numérique et musiques électroniques

[PREMIÈRE CANADIENNE] Véritable troubadour de cette ère technologique, la house minimale n'aurait jamais pu trouver meilleur messager hanté de désir obssessif que le chanteur et producteur chilien Matias Aguayo. Quand il chante, sa voix oscille entre le murmure et le claquement, une texture parfaite pour livrer ses contes échaudés de perversion et de désir. Aguayo se fait d'abord connaître en 1997 comme la moitié de Zimt, un duo éphémère formé avec Michael Mayer, avant de s'associer au producteur Dirk Leyer au sein de Closer Musik. En l'an 2000, ce groupe était l'un des premiers à fusionner la new-wave avec des motifs de techno minimale. Des morceaux comme One Two Three (No Gravity) et You Don't Know Me sont devenus des classiques, établissant un son sublime et imposant, annonçant déjà le travail des The Knife, Superpitcher et bien d'autres. En plus de son projet solo, Aguayo collabore avec Roccness (ex-membre du groupe Meteorites), au sein du duo Broke, un nouveau projet très attendu, présenté pour la première fois à MUTEK.

Étiquettes
MUTEKs

Montréal: 2007