Découvrez les artistes MUTEK
loscilCA

Infusée de tension cinématographique, d'enregistrements de terrain inquiétants, de synthétiseurs distendus et de mélodies liquides, la musique de loscil semble investiguer la vie dans le nord-ouest pacifique, riche en topographie contrastée, littoraux sauvages et forêts denses dont la majesté reste fréquemment menacée par l'urbanisation et diverses industries pour constituer ses ondulations sonores organiques.

Scott Morgan lance le projet loscil à Vancouver en 1998 tandis qu'il opère comme membre du collectif multimédia Multiplex qui, parmi ses différentes initiatives, commissionnait de nombreux évènements audiovisuels au cinéma underground The Blinding Light. Il joue par ailleurs de la batterie et de la guitare dans différents groupes de rock indépendant tels que Destroyer. En partie inspirés par ses études universitaires en musique expérimentale et avant-gardiste, les paysages électroniques qu'il dessine engendrent rapidement la démo A New Demonstration of Thermodynamic Tendencies. Sa force tranquille le fait directement signer sur le label de Chicago Kranky, où il a depuis publié 9 albums complets. loscil contribue par ailleurs aux compositions sonores de différents films, jeux vidéos et projets de danse. Ces deux dernières décennies, au sein d'un corpus restant très cohérent, sa palette a connu de nombreuses évolutions : textures synthétiques plus ou moins franches, délais plus ou moins affirmés, incorporations plus ou moins perceptibles de présence acoustiques et vocales... Son univers à la croisée d'anomalies industrielles et d'espaces sauvages immaculés a toujours su se réinventer. Son album-concept ADRIFT, dont les possibilités génératives et l'écoute via une application dédiée permettent de s'affranchir d'une temporalité linéaire, est un parfait exemple de cette capacité d'innovation subtile. Parmi ses performances récentes, on peut citer une prestation au Gamma Festival de Saint-Petersbourg, le L.E.V. Festival de Gijon et une série de concerts pour célébrer le 25ème anniversaire de Kranky, dont le versant visuel basé sur son second album donne quelques indices sur sa sensibilité actuelle.

À MUTEK, loscil dévoilera en première mondiale l'écosystème de son dernier album, Equivalents. Inspiré par une série de photographies abstraites mais fortement expressives du photographe du début du 20ème siècle Alfred Stieglitz, les morceaux prennent pour point de départ les nuages, sujets des photos, avant de s'aventurer dans des volutes plus terrestres et une sensualité plus distinctement humaine.

Ancrée dans l'idée d'écoute profonde, où les fréquences basses dévoilent tout leur rôle de catalyseur sensoriel, la version live de l'album sera augmentée de visuels originaux constitués d'une imagerie nuageuse et de motifs géométriques abstraits, assurant une cohérence sensorielle qui risque d'en faire rêver certain·e·s.

Étiquettes

Kranky, Glacial Movements Records, Jaz Records, Ghostly International

Projets récents

Equivalents (2019), Bannockburn (2018)

Le plus

He works in the video game industry as a sound director; played drums on Destroyer's album Rubies (including a vinyl-only 23-minute track bearing his name)