Dernières nouvelles par villes

Montréal
Montréal
Dernières nouvelles
Barcelona
Barcelona
Dernières nouvelles
Buenos Aires
Buenos Aires
Dernières nouvelles
Mexico
Mexico
Dernières nouvelles
San Francisco
San Francisco
Dernières nouvelles
Tokyo
Tokyo
Dernières nouvelles
Afrique du Sud
Allemagne
Argentine
Australie
Autriche
Belgique
Biélorussie
Brésil
Bulgarie
Canada
Chili
Chine
Colombie
Corée du Sud
Danemark
Équateur (pays)
Espagne
États-Unis
Finlande
France
Ghana
Grèce
Guatemala
Honduras
Hongrie
Inde
Iran
Islande
Israël
Italie
Japon
Kenya
Liban
Lituanie
Luxembourg (pays)
Maroc
Mexique
Mozambique
Nicaragua
Norvège
Pays-Bas
Pérou
Pologne
Portugal
Roumanie
Royaume-Uni
Russie
Serbie
Suède
Suisse
Syrie
Trinité-et-Tobago
Tunisie
Turquie
Uruguay
Venezuela
Viêt Nam
Zambie
Barcelona
Buenos Aires
Dubai
Montréal
Mexico
San Francisco
Tokyo
filter par éditions
toutes les éditions
filtrer par année
Le réseau MUTEK
filtrer
Réseau
Artistes
Découvrez les artistes MUTEK

Festival international de créativité numérique et musiques électroniques

L’approche minimaliste et la rigueur quasi clinique de l’Allemand Sleeparchive ont fait de lui une figure très respectée au sein de la communauté techno, où la qualité de son travail fait grandir sa réputation depuis 2004. Derrière le projet Sleeparchive, on retrouve Roger Semsroth, qui a émergé au début de la décennie en proposant sous le nom de Skanfrom un son électro sombre et profond. Depuis ce temps, Semsroth explore un techno minimal aux notes industrielles qu’on compare à celui d’artistes comme Pan-Sonic ou Raster-Noton. Il se distingue cependant de tous les autres, car lorsqu’on ferme les yeux, la pulsation lourde et régulière du son de Sleeparchive possède la qualité unique de nous transporter dans une ambiance s’apparentant parfois davantage à une salle d’opération qu’à un dancefloor berlinois. Cette approche originale de Semsroth lui a d’ailleurs valu une place de choix sur DE9 | Transitions, un album mixé de Richie Hawtin paru en 2005.

Étiquettes

sleeparchive / Hard Wax

Liens