Dernières nouvelles par villes

Montréal
Montréal
Dernières nouvelles
Barcelona
Barcelona
Dernières nouvelles
Buenos Aires
Buenos Aires
Dernières nouvelles
Mexico
Mexico
Dernières nouvelles
San Francisco
San Francisco
Dernières nouvelles
Tokyo
Tokyo
Dernières nouvelles
Afrique du Sud
Allemagne
Argentine
Australie
Autriche
Belgique
Biélorussie
Brésil
Bulgarie
Canada
Chili
Chine
Colombie
Corée du Sud
Danemark
Équateur (pays)
Espagne
États-Unis
Finlande
France
Ghana
Grèce
Guatemala
Honduras
Hongrie
Inde
Iran
Islande
Israël
Italie
Japon
Kenya
Liban
Lituanie
Luxembourg (pays)
Maroc
Mexique
Mozambique
Nicaragua
Norvège
Pays-Bas
Pérou
Pologne
Portugal
Roumanie
Royaume-Uni
Russie
Serbie
Suède
Suisse
Syrie
Trinité-et-Tobago
Tunisie
Turquie
Uruguay
Venezuela
Viêt Nam
Zambie
Barcelona
Buenos Aires
Dubai
Montréal
Mexico
San Francisco
Tokyo
filter par éditions
toutes les éditions
filtrer par année
Le réseau MUTEK
filtrer
Réseau
Artistes
Découvrez les artistes MUTEK

Festival international de créativité numérique et musiques électroniques

[Première canadienne] S.S.S. est un trio de« performance son-image » basée sur la captation gestuelle. Il réunit trois grands noms ayant fait leurs marques dans leur domaine respectif. Cécile BABIOLE est une artiste visuelle reconnue internationalement pour ses animations en images de synthèse et ses installations interactives dans l'espace public. Elle est une habituée de Montréal, ayant participé au Média Lounge du FCMM et ayant travaillé in situ à Montréal avec la dramaturge Marie Brassard. Laurent DAILLEAU est un virtuose incontesté du thérémine. Présent depuis de nombreuses années sur les scènes internationales de musique électronique et improvisée, il apporte au trio sa connaissance de la composition et un sens inné de la performance. Atau TANAKA, qui réside aujourd'hui en France, est un artiste et chercheur japonais américain dans le domaine des musiques technologiques. Novatrices, ses oeuvres ont notamment été présentées au ZKM, à Ars Electronica ou lors de la conférence ICC. Il n'est pas inconnu du public montréalais, ayant déjà visité le Québec en 1997, avec le groupe Sensorband. La rencontre au sommet de ces trois artistes débouche sur un projet multidisciplinaire, sonore et visuel. La création est réalisée en direct : les trois solistes entretiennent une conversation en temps réel, au cours de laquelle ils modulent des flux sonores et lumineux.L'originalité du projet réside dans l'utilisation de divers capteurs sensoriels qui transforment les mouvements corporels en flux numériques. Les capteurs àultrasons mesurent la distance des mains à la machine et permettent à l'interprète de modifier les paramètres de l'image — couleur, échelle, texture, focale. Lethérémine, instrument électronique historique (inventé en 1919) réagit, dans un champ électrostatique, à la distance des mains et du corps de l'instrumentiste. La BioMuse, grâce à ses électrodes, amplifie et analyse les signaux produits par les muscles des avant-bras. La tension musculaire du musicien, en la personne de Tanaka, sculpte la synthèse sonore. À voir et à entendre !

Liens