Dernières nouvelles par villes

Montréal
Montréal
Dernières nouvelles
Barcelona
Barcelona
Dernières nouvelles
Buenos Aires
Buenos Aires
Dernières nouvelles
Mexico
Mexico
Dernières nouvelles
San Francisco
San Francisco
Dernières nouvelles
Tokyo
Tokyo
Dernières nouvelles
Afrique du Sud
Allemagne
Argentine
Australie
Autriche
Belgique
Biélorussie
Brésil
Bulgarie
Canada
Chili
Chine
Colombie
Corée du Sud
Danemark
Équateur (pays)
Espagne
États-Unis
Finlande
France
Ghana
Grèce
Guatemala
Honduras
Hongrie
Inde
Iran
Islande
Israël
Italie
Japon
Kenya
Liban
Lituanie
Luxembourg (pays)
Maroc
Mexique
Mozambique
Nicaragua
Norvège
Pays-Bas
Pérou
Pologne
Portugal
Roumanie
Royaume-Uni
Russie
Serbie
Suède
Suisse
Syrie
Trinité-et-Tobago
Tunisie
Turquie
Uruguay
Venezuela
Viêt Nam
Zambie
Barcelona
Buenos Aires
Dubai
Montréal
Mexico
San Francisco
Tokyo
filter par éditions
toutes les éditions
filtrer par année
Le réseau MUTEK
filtrer
Réseau
Artistes
Découvrez les artistes MUTEK

Festival international de créativité numérique et musiques électroniques

RICARDO VILLALOBOS
(Chili)

[EXCLUSIVITÉ NORD-AMÉRICAINE]

“Premier vrai génie techno du XXIe siècle” d’après la bible Pitchfork, c’est ainsi qu’est perçu Ricardo Villalobos par de nombreux artistes et admirateurs de partout sur la planète. Sa vision unique de la techno minimale a eu une influence monumentale sur les destinés du genre au cours de la présente décennie.

Né au Chili sous la dictature de Pinochet en 1973, sa famille s’exile en Allemagne où Ricardo développe son goût pour la techno. Même s’il produit ses propres créations dès 1993, ce n’est qu’en 2003, avec son premier album Alcachofa, qu’il commence à développer un son qui lui est propre. Cet album, sur lequel figure le hit Easy Lee, précède le très innovant Thé Au Harem d’Archimède” qui donnera le ton à tout ce que le genre produira dans sa foulée.

Depuis, Villalobos enchaîne les succès avec des simples “marathon” comme Achso et Fizheuer Zieheuer (tous deux en 2006), avec le mix de son propre matériel inédit Fabric 36 (2007) et Vasco (2008), et avec une série de plusieurs EP réunis sur un même album. C’est en exclusivité nord-américaine - il a en effet décidé il y a de nombreuses années de ne pas mettre les pieds aux Etats-Unis - et en vétéran du festival que Villalobos débarque à MUTEK_10 avec un set marathon aux côtés du fondateur de Perlon, Zip (alias Thomas "Dimbiman" Franzmann).

ZIP
(Allemagne)

Thomas Franzmann est un de ces rares artistes qui peut se targuer de connaître un succès constant en tant que producteur tout en exerçant depuis de nombreuses années un important travail de coulisse lui valant le plus grand respect de ses pairs. Que ce soit sous ses pseudonymes Zip ou Dimbiman où il se distingue en tant qu’artiste, ou comme co-fondateur du très influent label Perlon, qui a produit de nombreux artistes tels que Ricardo Villalobos, Akufen et Thomas Melchior, ses actions redéfinissent constamment les normes de qualité et d’excellence et exercent la meilleure des influences sur la relève.

C’est en 1986 que Zip commence sa carrière comme chanteur au sein du groupe Second Voice avant de déménager à Frankfort en 1992 pour se greffer au groupe Bigod 20 qui se sépare après quelques enregistrements. Il se joint en 1996 à Markus Nikolai et Chris Rehberger pour donner naissance au projet Pile. En 1997, il fonde Perlon avec Nikolai et s’y produit sous les noms de Dimbiman, Pantytec (avec Sammy Dee) et Narcotic Syntax (avec James Dean Brown). Franzmann a également collaboré avec Peter "Baby" Ford et son label PAL SL.

Il est de nos jours un DJ très en demande, résident de plusieurs des meilleurs clubs du monde, dont le Robert Johnson (à Offenbach/Frankfort) et le Panorama Bar (à Berlin). Il prend également part au projet Narod Niki, le collectif d’impro live pour laptops qu’il a mis sur pieds avec Ricardo Villalobos.

Il prend l’affiche de MUTEK_10 pour un set DJ marathon en compagnie de Ricardo Villalobos.

Étiquettes

Perlon, Cocoon Recordings