Dernières nouvelles par villes

Montréal
Montréal
Dernières nouvelles
Barcelona
Barcelona
Dernières nouvelles
Buenos Aires
Buenos Aires
Dernières nouvelles
Mexico
Mexico
Dernières nouvelles
San Francisco
San Francisco
Dernières nouvelles
Tokyo
Tokyo
Dernières nouvelles
Afrique du Sud
Allemagne
Argentine
Australie
Autriche
Belgique
Biélorussie
Brésil
Bulgarie
Canada
Chili
Chine
Colombie
Corée du Sud
Danemark
Équateur (pays)
Espagne
États-Unis
Finlande
France
Ghana
Grèce
Guatemala
Honduras
Hongrie
Inde
Iran
Islande
Israël
Italie
Japon
Kenya
Liban
Lituanie
Luxembourg (pays)
Maroc
Mexique
Mozambique
Nicaragua
Norvège
Pays-Bas
Pérou
Pologne
Portugal
Roumanie
Royaume-Uni
Russie
Serbie
Suède
Suisse
Syrie
Trinité-et-Tobago
Tunisie
Turquie
Uruguay
Venezuela
Viêt Nam
Zambie
Barcelona
Buenos Aires
Dubai
Montréal
Mexico
San Francisco
Tokyo
filter par éditions
toutes les éditions
filtrer par année
Le réseau MUTEK
filtrer
Réseau
Artistes
Découvrez les artistes MUTEK

Festival international de créativité numérique et musiques électroniques

PREMIÈRE CANADIENNE

Voici un artiste de la scène française qui est longtemps volontairement resté dans l’ombre. C’est vers 1997 que Pépé Bradock (aka Julien Auger) commence à publier ses productions house tout à fait uniques, au même moment où ses compatriotes Philippe Zdar, Étienne de Crécy et Thomas Bangalter donnaient l’impulsion initiale de ce qui allait devenir la French Touch. C’est précisément à cause de l’aspect unique de son travail qu’il est ainsi demeuré dans l’ombre : ses productions sont iconoclastes et imprévisibles, car l’homme veut garder toute sa liberté afin d’explorer ce que bon lui semble, du deep house aux breakbeats en passant par le filter disco et d’autres sous-genres, ce qui lui vaut, accessoirement, d’être impossible à catégoriser. La récente résurgence de l’intérêt pour la dite French Touch et le deep house lui ont été bénéfiques, et de nombreux archéologues du vinyl et DJs aux goûts raffinés ont commencé à faire connaître ses premières productions, culminant avec la parution, en 2009, d’une compilation rétrospective double intitulée « Confiote de Bits ». Par ailleurs, Auger dirige également depuis 1997 son propre label, Atavisme, qu’il faut suivre de près pour prendre le pouls de ce génie. MUTEK est très fier d’accueillir cette perle rare dans le décor enchanteur du Piknic pour une première Montréalaise des plus attendues.