Dernières nouvelles par villes

Montréal
Montréal
Dernières nouvelles
Barcelona
Barcelona
Dernières nouvelles
Buenos Aires
Buenos Aires
Dernières nouvelles
Mexico
Mexico
Dernières nouvelles
San Francisco
San Francisco
Dernières nouvelles
Tokyo
Tokyo
Dernières nouvelles
Afrique du Sud
Allemagne
Argentine
Australie
Autriche
Belgique
Biélorussie
Brésil
Bulgarie
Canada
Chili
Chine
Colombie
Corée du Sud
Danemark
Équateur (pays)
Espagne
États-Unis
Finlande
France
Ghana
Grèce
Guatemala
Honduras
Hongrie
Inde
Iran
Islande
Israël
Italie
Japon
Kenya
Liban
Lituanie
Luxembourg (pays)
Maroc
Mexique
Mozambique
Nicaragua
Norvège
Pays-Bas
Pérou
Pologne
Portugal
Roumanie
Royaume-Uni
Russie
Serbie
Suède
Suisse
Syrie
Trinité-et-Tobago
Tunisie
Turquie
Uruguay
Venezuela
Viêt Nam
Zambie
Barcelona
Buenos Aires
Dubai
Montréal
Mexico
San Francisco
Tokyo
filter par éditions
toutes les éditions
filtrer par année
Le réseau MUTEK
filtrer
Réseau
Artistes
Découvrez les artistes MUTEK

Festival international de créativité numérique et musiques électroniques

Depuis plus de deux décennies, le musicien et producteur finlandais Mika Vainio a maintenu une ligne expérimentale de premier plan dans le domaine des musiques électroniques contemporaines, repoussant les limites de la techno et de la noise avec sa philosophie avant-gardiste. Que ce soit en tant que moitié de la faction minimaliste industrielle Pan Sonic avec Ilpo Väisänen pendant 15 ans, en vol solo (sous son propre nom et sous le pseudo Ø) ou en collaboration avec Peter Rehberg de Mego, Keiji Haino, Charlemagne Palestine, Christian Fennesz, Stephen O'Malley, le violoncelliste Arne Deforce et d'autres artistes iconoclastes, Vainio est toujours resté retranché dans l'évocateur et l'émotionnel. Autant derrière sa batterie ou sa quincaillerie électronique au sein de l'émergente scène noise et industrielle Finlandaise que s'immergeant profondément dans des projets d'écoutes ultra minimales pour Sähkö Recordings, Vainio bâtit sa propre symphonie analogique déviante à partir de distorsion et de craquements électriques, d'enregistrements sur le terrain et d'échantillons acoustiques. Ce qui ne l'a pas empêché de bifurquer parfois vers une techno très rythmique -comme sur son album Kilo de 2013 (sur Blast First Petite)- sinon en territoire ambiant dissonant tel qu'on peut l'entendre sur son Magnétite de 2012 (sur Touch), ou dans le registre des installations sonores sur son album de 2009 chez Raster Noton, Time Examined. Son retour à MUTEK –après sa prestation solo de 2011– mettra en relief sa fusion de drones abstraits et de textures rythmiques industrielles, signature emblématique de Mika Vainio.

Étiquettes

Blast First, Raster-Noton, Touch

Liens