Dernières nouvelles par villes

Montréal
Montréal
Dernières nouvelles
Barcelona
Barcelona
Dernières nouvelles
Buenos Aires
Buenos Aires
Dernières nouvelles
Mexico
Mexico
Dernières nouvelles
San Francisco
San Francisco
Dernières nouvelles
Tokyo
Tokyo
Dernières nouvelles
Afrique du Sud
Allemagne
Argentine
Australie
Autriche
Belgique
Biélorussie
Brésil
Bulgarie
Canada
Chili
Chine
Colombie
Corée du Sud
Danemark
Équateur (pays)
Espagne
États-Unis
Finlande
France
Ghana
Grèce
Guatemala
Honduras
Hongrie
Inde
Iran
Islande
Israël
Italie
Japon
Kenya
Liban
Lituanie
Luxembourg (pays)
Maroc
Mexique
Mozambique
Nicaragua
Norvège
Pays-Bas
Pérou
Pologne
Portugal
Roumanie
Royaume-Uni
Russie
Serbie
Suède
Suisse
Syrie
Trinité-et-Tobago
Tunisie
Turquie
Uruguay
Venezuela
Viêt Nam
Zambie
Barcelona
Buenos Aires
Dubai
Montréal
Mexico
San Francisco
Tokyo
filter par éditions
toutes les éditions
filtrer par année
Le réseau MUTEK
filtrer
Réseau
Artistes
Découvrez les artistes MUTEK

Festival international de créativité numérique et musiques électroniques

PREMIÈRE NORD-AMÉRICAINE Un des deux alias utilisés par l’artiste de Dortmund Martin Juhls pour son passage à MUTEK 2010, Krill.Minima représente le côté plus exotique et fragile de sa palette ambiante, fait de soupirs et de craquement subtils. L’autre alias, c’est bien sûr Marsen Jules, pseudonyme sous lequel il commet de la musique classique minimaliste et émotive dans la lignée des Arvo Pärt, Harold Budd et Murcof. Martin Juhls a entrepris sa carrière en 2002 en utilisant divers pseudonymes pour explorer les multiples facettes de la musique ambiante: Falter pour le côté plus dub, tandis que Krill.Minima était un espace où il se permettait d’explorer les possibilités ambiantes de la pop et de l’exotica. Lorsqu’il atteint une certaine notoriété avec son projet Marsen Jules, le mandat de Falter se retrouve absorbé au sein de Krill.Minima, sous lequel il a produit deux albums, « Nautica » et « Urlaub Auf Balkonien », ainsi que de nombreux simples au format vinyle et numériques.

Liens