Dernières nouvelles par villes

Montréal
Montréal
Dernières nouvelles
Barcelona
Barcelona
Dernières nouvelles
Buenos Aires
Buenos Aires
Dernières nouvelles
Mexico
Mexico
Dernières nouvelles
San Francisco
San Francisco
Dernières nouvelles
Tokyo
Tokyo
Dernières nouvelles
Afrique du Sud
Allemagne
Argentine
Australie
Autriche
Belgique
Biélorussie
Brésil
Bulgarie
Canada
Chili
Chine
Colombie
Corée du Sud
Danemark
Équateur (pays)
Espagne
États-Unis
Finlande
France
Ghana
Grèce
Guatemala
Honduras
Hongrie
Inde
Iran
Islande
Israël
Italie
Japon
Kenya
Liban
Lituanie
Luxembourg (pays)
Maroc
Mexique
Mozambique
Nicaragua
Norvège
Pays-Bas
Pérou
Pologne
Portugal
Roumanie
Royaume-Uni
Russie
Serbie
Suède
Suisse
Syrie
Trinité-et-Tobago
Tunisie
Turquie
Uruguay
Venezuela
Viêt Nam
Zambie
Barcelona
Buenos Aires
Dubai
Montréal
Mexico
San Francisco
Tokyo
filter par éditions
toutes les éditions
filtrer par année
Le réseau MUTEK
filtrer
Réseau
Artistes
Découvrez les artistes MUTEK

Festival international de créativité numérique et musiques électroniques

[Première canadienne] Jeune producteur passionné espérant faire percer sa musique, Eliot Lipp a eu la chance qu’une de ses démos ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd. C’est en effet Scott Heren, aka Prefuse 73, qui a su apprécier son travail et lui a permis de faire presser son premier album chez Eastern Developments Music. Très downtempo, celui-ci le rapproche du producteur Bonobo et de l’hip-hop instrumental de Rjd2. Depuis, Eliot confirma sa valeur en signant chez Hefty Records et en délivrant Tacoma Mockingbird un album surprenant et personnel, aux accents beaucoup plus électro.Profondément inspiré par Tacoma, sa ville natale qu’il a fuie à l’âge de 18 ans pour s’exiler à Los Angeles, la musique d’Eliot Lipp dégage une nostalgie communicative et une mélancolie intuitive. Cette tendance nostalgique, on la retrouve aussi dans son équipement. Armé de son synthé vintage et de son vieux sampler, Lipp récupère des breaks et des échantillons auxquels ils redonnent une nouvelle vie avec magie. À son trip hop langoureux il rajoute les sonorités imparables de son vieux Korg ainsi qu’une pointe de funk, de disco et de soul qui finissent d’insuffler un vent de fraîcheur à ses productions.

Liens